Paris, 13 junio (Reuters) 

Principales valeurs à suivre jeudi à Wall Street, où les contrats à terme sur les principaux indices suggèrent une ouverture en baisse de 0,41% pour le Dow Jones, mais une hausse de 0,01% pour le S&P500 et de 0,51% pour le Nasdaq 100:

* TESLA avance de 5,9% en avant-Bourse. Les actionnaires du constructeur automobile ont approuvé le plan de rémunération de 56 milliards de dollars du directeur général, ainsi que le transfert du lieu légal d'enregistrement de la société du Delaware au Texas, a déclaré sur X Elon Musk.

* APPLE, qui a détrôné mercredi MICROSOFT au rang de la société la mieux valorisée en Bourse avec plus de 3.000 milliards de dollars de capitalisation boursière, gagne encore 0,2% avant l'ouverture de Wall Street.

* BROADCOM a relevé mercredi de 10% sa prévision de chiffre d'affaires annuel issu des puces destinées à l'intelligence artificielle et a annoncé un fractionnement du nominal de son action par dix. Le titre bondit de 13,5% en avant-Bourse.

* AMAZON a annoncé son intention d'investir 230 millions de dollars sous la forme de crédits Amazon Web Service (AWS) dans des start-up d'intelligence artificielle, dernier exemple en date des spécialistes du "cloud" (informatique dématérialisée) pour tenter de capter les clients de l'IA à un stade précoce.

* BOEING a assuré au département américain de la Justice n'avoir pas enfreint l'accord lié aux accidents meurtriers du 737 MAX en 2018 et 2019, a rapporté mercredi à Reuters une source au fait du dossier.

* JPMORGAN CHASE a revu à la hausse ses perspectives de revenus pour la banque d'investissement, prévoyant un bond de 25% à 30% au deuxième trimestre, a déclaré mercredi un dirigeant du groupe.

* PFIZER a annoncé mercredi que sa thérapie génique expérimentale pour la dystrophie musculaire de Duchenne (DMD) n'était pas parvenue à améliorer la fonction motrice des patients dans un essai de stade avancé.

* VIRGIN GALACTIC a annoncé mercredi un regroupement d'actions à 1 contre 20, ce qui fait chuter le titre de 7,8% en avant-Bourse.

* WALT DISNEY et le gouverneur de Floride, Ron DeSantis, ont mis fin au conflit les opposant en signant un accord qui permet au géant du divertissement de développer son complexe de loisirs, Walt Disney World Resort, près d'Orlando pour les 15 prochaines années.

(Rédigé par Claude Chendjou, édité par Sophie Louet).